13 mai 2020 – Policy Brief

Comparaison de la situation épidémiologique et économique en Suisse et en Suède

Download Policy Brief PDF

English    Deutsch    Français

Ce texte est un résumé de la Policy brief originale écrite en anglais.

Avec la sortie du lockdown, les mesures contre l’épidémie en vigueur en Suisse se rapprochent de celles prises par la Suède. Le nombre de nouveaux cas y est plus grand, alors que les impacts économiques prédits sont similaires.

La Suède est l’un des pays européens ayant pris les mesures les moins contraignantes face à l’épidémie du COVID-19. Avec la sortie du lockdown, les mesures en cours en Suisse depuis le 11 mai 2020 se rapprochent de celles actuellement en vigueur en Suède: les écoles obligatoires sont ouvertes mais l’enseignement post obligatoire est mené en ligne, les magasins, restaurants et musées sont ouverts sous contraintes de protection, et le traçage des contacts classique à l’aide d’interviews est en cours. L’allègement prévu en Suisse le 8 juin 2020 devrait réduire encore les différences, avec notamment l’autorisation de regroupements de plus de 5 personnes et la réouverture des cinémas et des théâtres.

L’épidémie a jusqu’à présent évolué de manière différente dans les deux pays. Le nombre de nouveaux cas quotidiens en Suède est monté graduellement et reste aujourd’hui encore élevé, fluctuant autour de 500 (pour une population 20% plus grande qu’en Suisse). Ce nombre est monté très rapidement en Suisse avant de chuter fortement et de passer en dessous de 50 depuis début mai. En Suède, le taux de reproduction (qui indique le nombre moyen de personnes infectées par un porteur du virus) est estimé à environ 1 contre environ 0,7 en Suisse. Le nombre de décès y est deux fois plus important (et 3 fois plus chez les personnesâgées de moins de 60 ans). Le nombre total de cas en Suède a dépassé celui de la Suisse le 20 mai 2020.

Les impacts économiques estimés sont similaires. Comparé à mars 2019, le taux de chômage a augmenté en mars 2020 de 0,5 points dans les deux pays. Il est prévu que le PNB affiche une décroissance d’environ 7% en 2020 et une croissance d’environ 5% en 2021. Les exportations devraient chuter de 10% en Suisse en 2020, contre 4% en Suède, et se rétablir d’autant l’année suivante.

Voir également la note de synthèse Epidemiologische Szenarien nach Lockerung der Massnahmen per 11. Mai 2020.

Date of request: 10/5/2020
Date of response: 13/5/2020

In response to request from:

Comment on planned updates: This is the first update

Expert groups and individuals involved: International, Econ

Contact persons: Matthias Egger, Roman Stocker, Monika Bütler