26 mai 2020 – Policy Brief

Comment contrôler l’épidémie du Covid-19 en minimisant les coûts économiques et sociaux

Download Policy Brief PDF

English    Deutsch   Français

Ce texte est un résumé de la Policy brief originale écrite en anglais et allemand.

Nous décrivons une stratégie contre l’épidémie du coronavirus basée sur une intensification des mesures ciblées et le maintien des règles d’hygiène et de distanciation physique. Nous soulignons l’importance d’une communication claire de la stratégie menée par les autorités.

Nous proposons une stratégie globale contre l’épidémie du coronavirus basée sur nos notes de synthèses déjà publiées. La croissance exponentielle de l’épidémie doit être évitée. Il est également crucial de maintenir un faible nombre de nouveaux cas quotidiens, comme c’est le cas depuis début mai 2020, qui permet de contenir l’épidémie plus efficacement et à moindre coût. Il réduit notamment le nombre de décès, d’hospitalisations et de gens ayant des séquelles de la maladie.

Avec moins de gens à tester, à tracer et à mettre en quarantaine, la stratégie DIIQ (Dépistage, identification, isolement et quarantaine) atteint une réduction plus grande de la transmission du virus à moindre coût. Des tests étendus permettent d’identifier davantage de porteurs du virus, notamment parmi les contacts identifiés par le traçage, les gens sans symptômes ainsi que les personnes dans certains établissements à risque (EMS, hôpitaux, etc.). Des ressources plus importantes peuvent être engagées pour chaque cas positif, ce qui accélère l’identification des contacts et leur mise en quarantaine avant qu’ils ne transmettent le virus plus loin.

Nous recommandons la mise en place d’une surveillance longitudinale dans laquelle certains groupes de gens se font tester à plusieurs reprises, à l’instar du programme Sentinella utilisé actuellement pour la grippe et d’autres maladies infectieuses.

Il faut intensifier et soutenir ces mesures ciblées qui ne touchent qu’une partie de la population. Les tests doivent être encouragés, disponibles et pris en charge par la Confédération. Le traçage classique des contacts doit s’accompagner d’un traçage numérique, plus rapide. Un soutien économique et légal des personnes en quarantaine est crucial pour assurer la participation de la population. La surveillance des cas et de foyers doit se faire de manière exhaustive, globale et unifiée.

Nous recommandons d’investir fortement dans ces mesures ciblées, car leur impact négatif sur les activités sociales et économiques est moins important qu’avec des mesures globales telles que la fermeture des écoles, des restaurants ou de magasins. Cet investissement soutient une stratégie nécessaire et proportionnée à long terme. Le retour à des nombres d’infections plus élevé serait plus onéreux et moins efficace; il réduirait la confiance de la population et ainsi la consommation, première étape d’une reprise économique. Les recommandations d’hygiène, de distance physique et de port de masques doivent être maintenues. Les mesures ciblées et globales doivent être adaptées aux différences régionales, et les actions coordonnées entre les cantons et avec l’étranger.

La population continuera à jouer un rôle essentiel pour contrôler l’épidémie. Les autorités doivent communiquer clairement ce qui est attendu d’elle tout en expliquant de manière claire et sur des canaux adaptés leur stratégie à long terme.

Date of request: 
Date of response: 29.05.2020

In response to request from: NCS-TF

Comment on planned updates:

Expert groups and individuals involved: Alle Expertengruppen und das Advisory Board haben zu diesem Policy Brief beigetragen.

Contact persons: Martin Ackermann (martin.ackermann@env.ethz.ch), Sebastian Bonhoeffer (seb@env.ethz.ch), Marcel Tanner ( marcel.tanner@swisstph.ch)