23 juin 2020 – Policy Brief

Avenir de la Swiss National COVID-19 Science Task Force

Download Policy Brief PDF

Deutsch   Français

Résumé

La Task Force Scientifique Nationale Covid-19 (ncs-tf) a été mandatée par la cellule de crise du Conseil fédéral, l’OFSP et le SERI pour fournir des perspectives scientifiques servant comme base factuelle pour le processus décisionnel pendant la crise du SARS-CoV-2/COVID-19. Nous nous concentrons ici sur le rôle futur de la ncs-tf après le passage de la situation extraordinaire à la situation spéciale et la dissolution de la cellule de crise qui en découle en juin 2020.

Les membres de la ncs-tf estiment que son mandat doit être poursuivi. De nombreuses questions qui se poseront aux autorités dans la période à venir nécessitent une analyse et des recommandations scientifiques. La ncs-tf est heureuse de continuer à offrir son aide pour fournir des informations factuelles comme base au processus décisionnel. Dans ce document, nous identifions 15 domaines où un apport scientifique est nécessaire à court et moyen terme et 3 domaines qui sont importants à plus long terme. En résumé, nous estimons qu’il est nécessaire d’agir dans les domaines suivants:

  • Soutien scientifique continu pour le développement et la mise en oeuvre d’une stratégie de réponse efficace en matière de surveillance. Cette stratégie est cruciale pour contenir le SARS-CoV-2 et prévenir d’autres dommages importants à la santé et à l’économie.
  • Soutien à la mise en place d’un système intégré de collecte, de partage et d’analyse des données sur l’épidémie de SARS-CoV-2, Il est essentiel de procéder à des analyses en temps utile pour garder une longueur d’avance sur l’épidémie.
  • Soutien à des stratégies efficaces de vaccination et de traitement pour faire face à la crise du SARS-CoV-2/COVID-19.
  • Perspectives sur le contexte économique et social de cette crise et sur la manière de minimiser les dommages causés à l’économie et à la société.

Un dialogue entre l’administration fédérale, les autorités cantonales et les scientifiques est essentiel pour maîtriser les énormes défis auxquels la Suisse – ainsi que d’autres nations – est confrontée. Nous sommes également convaincus que le dialogue avec la communauté scientifique aidera la Suisse à tirer les leçons de la crise du SARS-CoV-2/COVID-19 et à mieux se préparer aux crises futures. Nous faisons des propositions spécifiques sur la manière d’accroître la résilience de la Suisse aux crises futures.

Texte principal

Après la réduction réussie des infections par le SRAS-CoV-2, la Suisse est confrontée à plusieurs questions importantes : Quelle stratégie notre pays doit-il maintenant suivre ? Comment peut-on contrôler l’épidémie tout en minimisant les dommages causés à l’économie et à la société ? Comment la crise COVID-19 peut-elle être résolue – plutôt que d‘être simplement contenue ? Et comment pouvons-nous tirer les leçons de cette crise pour être mieux préparés aux défis futurs ?

Ces questions doivent être abordées grâce aux efforts conjoints de tous les acteurs concernés dans notre pays. Et toutes ces questions nécessitent un apport scientifique de la part de diverses disciplines, notamment des sciences médicales, des sciences de la vie, des sciences sociales et de l’économie. La ncs-tf est disposée à continuer à apporters sa contribution et à engager le dialogue avec l’OFSP et avec les décideurs au niveau fédéral et cantonal.

L’objectif général de la ncs-tf est de fournir des recommandations fondées sur des données probantes qui tiennent compte de tous les points de vue pertinents, y compris les perspectives médicales, économiques et sociales. Nous énumérons ici les problèmes et questions spécifiques les plus importants pour lesquels la ncs-tf peut apporter sa contribution pour la période allant de juin 2020 jusqu’à la fin de la crise du SARS-CoV-2/COVID-19 et au-delà.

À court et moyen terme : contenir et résoudre la crise du SARS-CoV-2/COVID-19

Élaborer et mettre en oeuvre une stratégie de surveillance-réponse efficace

La ncs-tf peut contribuer à l’élaboration d’une stratégie de surveillance cohérente et efficace pour le SARS-CoV-2. La Task Force peut analyser les conséquences épidémiologiques, sociales et économiques des interventions et peut montrer comment les mesures peuvent être mises en oeuvre dans la pratique. En particulier, la ncs-tf peut soutenir les activités suivantes:

  • Stratégie pour le dépistage, la recherche des contacts, l’isolement et la quarantaine (TTIQ): le développement et la coordination de cette stratégie bénéficieront d’une coopération étroite entre la ncs-tf et les autorités.
  • La collecte, l’intégration, le partage et l’analyse des données sur les épidémies: ces données sont nécessaires pour détecter les foyers et mettre en oeuvre des mesures ciblées. La ncs-tf doit continuer à soutenir la surveillance de l’épidémie. Elle peut aider à évaluer l’efficacité de la recherche des contacts, à détecter les foyers locaux, à analyser les voies de transmission à l’aide de méthodes phylogénétiques et à prévoir la capacité et l’occupation du système de soins de santé.
  • Application de proximité: la ncs-tf peut aider à évaluer l’efficacité de l’application de proximité. Si cette application s’avère efficace, elle peut jouer un rôle important dans la stratégie de surveillance, tant pour cette pandémie que pour d’éventuelles pandémies futures.
Contenir la crise par des tests et la lutte contre les infections

L’apport scientifique est essentiel pour contenir l’épidémie par des tests et la lutte contre l’infection. Nous voyons ici deux domaines dans lesquels la Task Force peut apporter son expertise:

  • Stratégie pour les tests virologiques en Suisse: Dans les mois à venir, nous prévoyons le développement de méthodes de test plus rapides, plus performantes et moins coûteuses. La ncs-tf peut aider à évaluer les méthodes et à assurer la coordination entre les différentes parties. Elle peut également contribuer à assurer des chaînes de production pour les tests virologiques en Suisse en impliquant des entreprises qui fabriquent des matériaux, des réactifs et des équipements. Le développement de tests sérologiques est également essentiel pour identifier les individus qui ont déjà été infectés et qui pourraient être immunisés. La ncs-tf peut aider à développer et à évaluer des stratégies pour les campagnes de tests sérologiques.
  • Prévention et contrôle des infections: un objectif important est la prévention des infections dans les établissements de soins de santé, y compris les maisons de retraite et de soins et les ménages privés où sont soignées les personnes appartenant à des groupes à risque. Nous pouvons contribuer à l’élaboration d’une stratégie nationale visant à garantir la fourniture de matériel de protection individuelle, y compris la gestion des données de stock et l’élaboration de lignes directrices pour la réutilisation de ce matériel.
Résoudre la crise par la vaccination et le traitement

Le développement de stratégies de traitement et de vaccination efficaces pour résoudre la crise du SARS-CoV-2/COVID-19 est un objectif central tant au niveau national qu’international.

  • Le développement de médicaments et de traitements: La ncs-tf peut accompagner scientifiquement le développement de stratégies de traitement et contribuer à assurer l’approvisionnement en médicaments. La Task Force peut aider à tester la pertinence des biomarqueurs (y compris les marqueurs immunologiques) qui permettent de prédire la gravité de l’évolution de la maladie, la réponse aux thérapies et la protection immunologique. La ncs-tf peut fournir une perspective scientifique sur les nouveaux traitements et soutenir les essais cliniques en Suisse ; les essais cliniques pourraient permettre à de nombreux patients en Suisse d’avoir accès à de nouveaux traitements contre le COVID-19. La ncs-tf peut jouer un rôle de premier plan dans l’évaluation des nouvelles méthodes de traitement et dans l’appréciation des changements qui en résultent en matière d’hospitalisation, de soins intensifs et de mortalité. Ces évaluations sont importantes pour la coordination des ressources dans le secteur de la santé dans toute la Suisse.
  • Les vaccinations: La ncs-tf peut apporter un soutien scientifique à toutes les phases de la production de vaccins. Les différents aspects – efficacité et sécurité des vaccins, production, evolutivité et aspects financiers – doivent être évalués en étroite coopération entre toutes les parties concernées. La ncs-tf est prête à une telle coopération étroite pour accélérer le processus d’évaluation.
  • Stratégies de vaccination: Des stratégies de vaccination différentes peuvent être nécessaires selon les différentes catégories d‘age ainsi que le risque de contracter une forme plus ou moins grave de la maladie. En outre, les stratégies de vaccination possibles doivent être adaptées à l’évolution de l’épidémie nationale et mondiale de SRAS-CoV-2. La ncs-tf dispose de l’expertise nécessaire pour accompagner ce processus. La conception et l’évaluation des stratégies de vaccination nécessitent une approche interdisciplinaire entre l’épidémiologie et l’immunologie, et la ncs-tf offre une plateforme idéale pour cela.
Analyser les conséquences économiques et sociales de l’épidémie

Si les objectifs identifiés jusqu’à présent ont porté sur la santé publique, l’épidémiologie et les sciences médicales, la crise COVID 19 ne peut être considérée uniquement comme un problème de santé ; l’épidémie et nos réponses à celle-ci ont d’énormes implications sociales et économiques. Il est donc important de tenir compte de ces implications sociales et économiques lors de la prise de décisions sur le contrôle de l‘épidémie. La ncs-tf a établi un échange actif entre les différents secteurs concernés, tant au sein de la Task Force qu’avec les autorités. Elle peut donc jouer un rôle important dans l’analyse de la situation COVID-19 dans son contexte systémique.

  • Comprendre et atténuer les impacts économiques: L’objectif est ici de comprendre la relation entre la maladie infectieuse, les mesures de contrôle et l’impact sur l’économie. On a souvent critiqué le fait que les mesures de contrôle strictes ont déclenché la plus grande crise économique depuis longtemps – mais il devient de plus en plus évident que c’est aussi la peur de la maladie infectieuse au sein de la population qui a paralysé l’économie. Il est de la plus haute importance d’analyser et de comprendre ces effets : cela permettra à la Suisse de trouver des mesures de lutte contre l’infection qui aient l’efficacité nécessaire tout en causant le moins de dommages économiques possibles. La ncs-tf offre une plateforme idéale pour rassembler les points de vue des domaines de l’économie, de la santé publique et de l’épidémiologie afin de trouver de telles solutions.
  • Questions économiques: D’autres questions économiques importantes concernent l’impact de l’épidémie sur le marché du travail et les finances publiques ; et l’impact économique sur différentes parties de la population. Il est également important de comprendre comment le fait de combler les lacunes de la couverture de sécurité sociale peut accroître la résilience de la population à la crise du SRAS-CoV-2/COVID-19.
  • Droits de l’homme: une préoccupation importante et urgente est la protection des droits des individus et en particulier des droits et de l’estime de soi des catégories les plus vulnérables de la population (par exemple, les résidents des maisons de retraite et des maisons de soins). Cette préoccupation a également un impact direct sur le contrôle de l’épidémie : la stratégie « surveillance-response » de la Suisse ne peut réussir que si les personnes en isolement et en quarantaine sont totalement protégées contre les conséquences négatives sur leurs revenus et leurs salaires. Sans cette protection, la population ne soutiendra pas ces mesures, si essentielles pour lutter contre l’infection.
  • Gouvernance démocratique: la reprise et la protection de tous les droits politiques et de la gouvernance démocratique, y compris les élections et les votes, les manifestations et le débat législatif, sont d’égale importance. Nous devons trouver des moyens de reprendre tous ces processus de manière sûre sans perdre le contrôle de l’épidémie ; par sa composition interdisciplinaire, la ncs-tf offre une plate-forme idéale pour trouver de telles solutions.
  • Répartition équitable des ressources: l’un des principaux défis est l’élaboration d’une stratégie de répartition équitable des ressources. Par exemple, les médicaments et les vaccins doivent être distribués équitablement au niveau national et international. Il est tout aussi important de protéger les personnes qui courent un risque élevé de développer une maladie grave ou qui sont particulièrement touchées par les mesures de protection.
Réseau scientifique international et soutien rapide

Nous aimerions souligner deux autres contributions que la ncs-tf peut apporter dans le contexte de la crise du SARS-CoV-2:

  • Transfert international de connaissances: la Suisse est confrontée aux mêmes défis que les autres pays, et les pays peuvent apprendre beaucoup les uns des autres. Le vaste réseau de la Task Force offre une plate-forme idéale pour les échanges internationaux. La ncs-tf a déjà été en contact actif avec des scientifiques et des autorités sanitaires d’autres pays. Elle continuera à participer activement avec le SERI à la discussion sur la pandémie COVID-19 au niveau européen. En outre, la ncs-tf prévoit d’utiliser son réseau international également dans les pays à faibles et moyens revenus afin de contribuer aux efforts internationaux de contrôle de la crise mondiale du SARS-CoV-2/COVID-19.
  • Agilité dans le soutien et la fourniture d’apports scientifiques: la structure flexible des opérations universitaires permet à la ncs-tf d’agir très rapidement et de mobiliser des ressources en quelques jours. Par exemple, la ncs-tf a mis au point une plateforme permettant de transférer les réactifs et les équipements manquants des universités vers les hôpitaux dans un délai de 10 heures et a développé une autre plateforme permettant de distribuer du matériel médical entre les hôpitaux dans un délai d’une semaine. La ncs-tf a accès à un grand nombre d’experts et peut donc continuer à soutenir très rapidement les autorités fédérales et cantonales au cours de la future évolution de l’épidémie du SARS-CoV-2.

Long terme : tirer les leçons de la crise du SARS-CoV-2/COVID-19 pour l’avenir

Un objectif important à long terme – et une opportunité que la Suisse ne peut pas se permettre de manquer – est de tirer les leçons de cette crise et de mieux nous préparer pour l’avenir. Dans ce contexte, la ncs-tf fait les propositions concrètes suivantes:

  • L’élaboration d’une stratégie nationale pour les maladies infectieuses émergentes: La Suisse doit être mieux préparée aux maladies infectieuses et renforcer la résilience du système de santé, du système social, de l’économie et de la société civile face aux futures pandémies. Un élément central est l’élaboration de la base scientifique d’un système de réponse décentralisé en matière de surveillance, adapté à notre système fédéral.
  • Transformation numérique: La ncs-tf estime qu’il est nécessaire de discuter des implications de la crise du SARS-CoV-2/COVID-19 pour la transformation numérique de la Suisse. La crise a révélé deux problèmes majeurs. Premièrement, le manque de numérisation dans le secteur de la santé affecte le suivi et le contrôle de l’épidémie. Deuxièmement, le manque de numérisation dans l’administration paralyse des processus essentiels (par exemple dans les tribunaux). Ces problèmes doivent être résolus afin de mieux préparer la Suisse à relever des défis similaires à l’avenir.
  • Effets à long terme sur la population et l’économie: la composition interdisciplinaire et l’approche transdisciplinaire permettent à la ncs-tf d’évaluer l’impact de l’épidémie et des mesures de contrôle sur notre société et notre économie. Nous devons comprendre comment la cohésion sociale a été modifiée – l’équilibre entre solidarité et conflit, par exemple entre les différentes tranches d’âge ; nous devons comprendre l’impact sur le système de santé, les institutions politiques et l’administration ; et nous devons avoir une bonne compréhension de l’impact sur l’économie. Une telle compréhension est nécessaire pour accroître la résilience de la Suisse face aux crises futures.

Date of response: 23/6/2020

Expert groups and individuals involved: tous les groupes d’experts ainsi que le conseil consultatif

Contact persons: Matthias Egger (matthias.egger@snf.ch) et Martin Ackermann (martin.ackermann@env.ethz.ch)